Actus général

Conseil d’achat d’une voiture d’occasion venant d’Espagne

voiture d’occasion venant d’Espagne

Il est très évident que l’achat d’une voiture d’occasion revient beaucoup plus moins cher qu’une voiture neuve. Sachez que cela peut vous revenir encore plus que moins cher si vous en achetez une à l’étranger surtout si vous privilégient les pays frontaliers comme l’Espagne. D’autant plus que les professionnels des voitures d’occasion avec récepteur audio compatibles CarPlay en Espagne sont de nos jours de plus en plus nombreux. Alors, si vous souhaitiez lancer dans cet investissement, veuillez prendre en compte les différents conseils suivants.

Achat de voiture d’occasion venant d’Espagne : Les démarches

L’importation et la revente de voiture d’occasion venant d’Espagne est devenu l’une des meilleures méthodes de systeme Ap pour générer des revenus conséquents. D’une manière générale, les démarches à suivre lors de l’achat d’une voiture en Espagne sont presque le même que ceux des autres pays frontaliers tels que l’Italie, l’Allemagne ou autre. Bref, même si vous n’êtes pas un grand importateur, la démarche est simple, seulement il est indispensable de bien s’informer sur les différents points essentiels à connaître avant de s’investir dans le domaine.

Suivant quelques listes des documents nécessaires lors d’un achat d’un véhicule d’occasion venant d’Espagne : la fiche technique de la voiture, le certificat de conformité européen (délivrer par le constructeur), le certificat de vente, le P.V. du contrôle technique effectué en Espagne (pas plus de 6 mois), le permis de circulation espagnol…

Ensuite, s’il s’agit d’une voiture qui a déjà parcouru plus de 6 000 kilomètres et qui a une ancienneté supérieure à 6 mois, vous êtes obligé de demander un quitus fiscal afin de bénéficier d’une exonération de TVA. Quant à la demande d’immatriculation en France, il vous faut remplir un formulaire CERFA.

Puis, vous joignez le tout avec les autres documents obligatoires tels que le justificatif de domicile, la pièce d’identité, etc. Enfin, pour que la voiture puisse être ramené en France, il faut que vous ayez soit une plaque de transit soit vous solliciter l’intervention d’un transporteur agrée.

En passant, découvrez aussi les endroits à ne pas rater lors d’une visite à Alicante. Nous vous les livrons sur cette page, les 6 meilleurs endroits à ne pas rater !!!

Les formalités en France

Pour pouvoir effectuer les démarches relatives à l’immatriculation des voitures espagnole, il faut tout d’abord que vous réclamiez le quitus fiscal auprès du centre des impôts. Notons qu’il figure parmi les documents indispensables pour pouvoir obtenir la carte grise française.

Aussi, il est obligatoire de fournir un COC ou certificat de conformité constructeur. Dans le cas où ce document n’est pas fourni par le vendeur, vous pouvez le réclamer directement auprès du constructeur de la voiture ou auprès de sa représentation officielle qui se trouve en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *